Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 21:31
Soutien absolu à Tamar Iveri.

La Clemenza di Tito - New York, Met 2008. Au centre, Tamar Iveri (Vitellia).

 

On se souvient de la polémique ayant eu lieu au Met lors des représentations d'Eugen Onegin suite aux prises de positions d'Anna Netrebko et surtout de Valery Gergiev, tous deux partisans de Vladimir Poutine. Ce n'était absolument rien comparé à ce qui arrive à Tamar Iveri, qui voit tout simplement la suite de sa carrière compromise. Tout cela à cause de la dictature de la pensée unique qui, dans ce cas précis, se fonde sur des informations déformées concernant des propos tenus par son mari il y a un an.

Oui, Tamar Iveri est opposée à la légalisation du mariage entre homosexuels en Géorgie. Jusqu'à preuve du contraire, c'est son droit le plus strict et comme je l'ai déjà dit, nous n'en sommes pas encore à exiger des artistes lyriques qu'ils possèdent une carte d'adhérent à une quelconque association de sympathisants LGBT pour avoir le droit de se produire sur les scènes occidentales. Mais elle n'a tenu aucun propos dit "homophobe". Simplement, son mari a publié un statut sur leur compte facebook commun, le 17 mai 2013, dans lequel il s'insurgeait de la tenue (et des provocations) d'une gay pride à Tbilissi, alors que dans le même temps se déroulaient les funérailles de soldats Géorgiens morts en Afghanistan. Cette manifestation a volontairement perturbé la cérémonie, qui a été annulée et reportée. Parmi les victimes se trouvait son meilleur ami.

Mais la presse n'a pas cherché à aller si loin. Le statut se trouvait sur le compte de Tamar, elle est donc une méchante homophobe. Du pain bénit pour certains militants occidentaux, qui trouvent en elle une nouvelle sorcière à brûler. Déjà, des pétitions circulent à Sydney, pour qu'elle soit remplacée en Desdemona dans l'Otello qui doit commencer dans trois semaines, l'hérétique. Mais, surtout, La Monnaie de Bruxelles l'a déjà "remerciée" en trouvant une autre soprano pour l'Amelia du Ballo qui se donnera en mai 2015. Je suppose que le contrat était signé. Quel a donc été le motif de sa rupture ? Tout cela ressemble fort à du délit d'opinion, vous ne trouvez pas ?

On a vu des carrières brisées pour moins que cela, et elle est actuellement très affectée par cette misérable affaire. Alors je vous en supplie, ne vous laissez pas influencer par la propagande, et comme moi, par l'intermédiaire des réseaux sociaux, apportez-lui votre soutien total.

 

Je vous joins ici le statut facebook écrit ce jour par Raul Tskhadadze, son mari. Tout y est très clair...encore faut-il le lire :

 

According to recent press articles Mushrooming pathos and hatred left no other choice and I decided to breach the silence. For a long time I thought that it would be an unnecessary extra comment further, however, for me it is hard to watch how affected she is, and watch how people are damaging my most precious person's reputation and her peace of mind due to which she had no share of the underlying.
The thing is that my wife’s - Tamar Iveri’s released letter on behalf of the Homophobia , which caused so many stir followed by with , and almost caused a stir in the manifesto, was almost my writing. At that time we used a common Facebook profile; At the same time, I thought to use Tamar's popularity, and to reached my voice to numerous audience I published a letter on her behalf. The letter was signed on our Facebook page, when Tamar returned home she erased the letter and got very upset. However, a few minutes were enough for people and for Georgian press.
Georgian Press the spread whole this story. I'm not going to publicly discuss details of his private life, but regret to say that it's a personal incident almost cost me the price of a loss of personal happiness. Tamar, despite the fact that the text that was written by me was unacceptable for her. She did not disclose the letter was written by me. She had endured and suffered a lot because of the letter which I wrote. Tamar has never been homophobic and especially not against Western values. I have also consider and it is necessary to explain that I was the one who wrote that day, on May 17, 2013,on Facebook page. It was the day of funeral of the Georgian soldiers who were killed in Afghanistan. One of the soldier who was killed in Afghanistan was my best friend. It seemed to me that the LGBT community's planned demonstration at the same churchyard, where the funeral was scheduled to be perceived,and it seemed as a provocation, and such reports were spread all over country. I believe that society should be naturally tolerant toward people of different sexual orientation, and at the same time people can express their will for freedom, and I thought I could express the fact that someone may not agree with the idea of Gay people’s demonstration on the streets.
I been living in Europe for a few years now and I can do some comparison between Georgian and European consciousness. Even today, I think Georgian society still is not ready for sharing some European daily life in the culture, and as of today Georgia is still is not ready in European implementation. That is what I wanted to say in the letter. However, I regret that it was not entirely clear in stating something to say, and by this letter I have caused many trouble for my lovely wife and also for myself.
I have understand my responsibility and publicly declare and the blame for the events of May 17, 2013, and all the damage should be on myself . Tamar can not be blameless in this regard. It is unbearable to me that the year later, when her explanation and apology after the incident is over in Georgia, released articles in the foreign press again caused controversy around this delicate issue.

 

 

© Franz Muzzano- Juin 2014. À partager sans réserve.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Franz Muzzano - dans Opéra : L'humeur de Franz
commenter cet article

commentaires

MPR 23/06/2014 09:38

Je trouve ça minable ... comme quoi facebook a des effets pervers quelquefois !!!

David 23/06/2014 02:02

Je serais ravi si ils ont brûlé sa vie dans un pot d'huile bouillante. Vous pouvez la rejoindre si vous le souhaitez.

mikl 17/08/2014 17:20

Ma réponse ne vous était pas destinée... Elle était adressée à "l'équilibre"... Désolé du quiproquo...

Franz Muzzano 17/08/2014 16:53

Je n'ai pas parlé de complot, mais de propagande médiatique. Il suffisait de lire le ton des articles pour s'en rendre compte.

mikl 17/08/2014 15:56

Que d'exagération! Que Mme Iveri ait été victime d'une cabale de la part de certains ignares qui se prétendent bien-pensants, c'est entendu. Y voir un complot de la "communauté homo" qui exercerait son emprise, vous sombrez dans l'extrémisme inverse... J'ai de nombreux amis qui sont dans le monde lyrique et hétéros. Ils le vivent très bien! Certes, ils sont visiblement un peu plus tolérants que vous...

l'equilibre 23/06/2014 20:49

Frank, vous avez raison! je suis consterné sur l'intolerance de ceux qui demandent de tout les autres ( environ 95% de la population de ce planet) si beaucoup de tolerance. le monde gay a déjà presque detruit L'opera avec leurs perversions scenique. Mais le reste du monde doit se taire et il faut les accepter! et payer. les paroles de haines les quelles on peut lire disen Aussi rien de Mme iveri mais beaucoup de l'autre coté. Ils sont 100 fois pire d' elle! si Tamar penserai comme on veut nous faire croire. Mais ce n'est pas le cas, biensur que non! elle chante tout le temps avec eux. Aujourd'hui on est discriminé etant hetero, au moins dans le monde lirique. C' est la verite!

Christophe 23/06/2014 20:08

Bla bla bla... La diva est abjecte et vos "commentaires" sans intérêt. Qu'elle aille chanter chez elle.

Franz Muzzano 23/06/2014 02:22

Je vois dans ce commentaire la démonstration que la véritable intolérance ne se trouve pas là où on voudrait nous le faire croire...

Présentation

  • : Les Chroniques de Franz Muzzano
  • : Écrivain, musicien et diplômé d'Histoire de la Musique, j'ai la chance, depuis plus de 40 ans, de fréquenter les salles de concerts et les maisons d'opéras, et souvent aussi leurs coulisses. J'ai pu y rencontrer quantité d'artistes, des plus grands aux plus méconnus. Tous m'ont appris une chose : une passion n'a de valeur que si elle se partage. Partage que je vais tenter de vous transmettre à travers ces chroniques qui relateront les productions que j'ai pu voir ou entendre (l'art lyrique y tenant une grande place). Mais aussi les disques qui ont contribué à me former, tout comme les nouveautés qui me paraîtront marquantes (en bien ou en mal). J'évoquerai aussi certaines grandes figures du passé, que notre époque polluée par les "modes" a parfois totalement oubliées. Je vous proposerai aussi des réflexions sur des aspects plus généraux de la vie musicale. Tout cela dans un grand souci d'impartialité, mais en assumant une subjectivité revendiquée. Certaines chroniques pourront donc donner lieu à des échanges, des débats contradictoires, voire des affrontements qui pourront être virulents. Tant que nous resterons dans la courtoisie, les commentaires sont là pour ça. Et vous êtes les bienvenus pour y trouver matière à vous exprimer. En n'oubliant jamais que la musique n'est rien sans les artistes qui la font vivre et qui nous l'offrent. Car je fais mienne la phrase de Paul Valéry : "Aujourd'hui, nous n'avons plus besoin d'artistes. Mais nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes".
  • Contact

Recherche